<$BlogRSDUrl$>

17.4.05

Aux lecteurs du DEVOIR (Terminus des Petits Villages) 

Je souhaite saluer ici tous les lecteurs du DEVOIR, les excités, les enthousiastes, les curieux, les boudeurs, les critiques et les blasés qui ont pris le temps de transcrire et de cliquer sur cette page de nouvelles des petits villages.

Les Petits Villages sont disponibles aux endroits indiqués dans le message ci-dessous, destiné, lui, aux lecteurs d'ELLE QUÉBEC (qui, certains et certaines, lisent aussi LE DEVOIR).

Vous pourrez trouver aussi les Petits Villages à la librarie du Square, coin Saint-Denis.

Pour les friands d'adresses postales, il me fera un plaisir de vous poster une copie ou plusieurs copies des livres qu'ils me restent, soient: DILIGENCE, d'Élise Turcotte; TRAITÉ DU PAYSAGE, d'André Roy; le PV collectif (14 poètes/16 petits villages) et une ou deux copies restantes de mon livre; L'HOMME AU STYLO GEL, de votre humble serviteur, Bertrand Laverdure.

Chaque livre-brochure toujours à 10$. À payer avec des chèques libellés à mon nom.

Pour commander, vous pourrez passer directement par ma boîte aux lettres:

Bertrand Laverdure
3270, rue Sherbrooke Est app.4
Montréal (Qc)
H1W 1C2

courriel: voiciunelettre@hotmail.com


Bonne lecture et surtout bon début de printemps !

8.8.04

Aux lecteurs et lectrices d'ELLE QUÉBEC 

Mon Dieu ! Voilà donc qu'on m'annonce par l'entremise d'un article flatteur de Danielle Laurin dans le ELLE QUÉBEC de septembre 2004 que Les Petits Villages sont des livres chou ! J'avais enfoui ce qualificatif très loin dans les limbes de mes souvenirs lexicaux et voilà qu'on me le ressert dans un article que je serais bien chagrin de bouder ! Alors donc, reprenons nos sens, affublons nous donc de ce "chou" qui nous bouleverse, et allons donc informer un peu plus les quelques lecteurs et lectrices aventuriers qui auront pris la peine de noter l'adresse du blog de la maison de microédition éphémère Les Petits Villages.

Tout d'abord, pour des précisions au sujet de la fondation et des visées éthiques et esthétiques de la maison, je vous suggère fortement d'aller fouiller dans les archives du blog, de repérer les premières pages publiées en 2003 et de lire le texte d'introduction qu'a rédigé votre humble éditeur-serviteur dans un moment d'illumination chevaleresque.

Dans un second souffle, j'aimerais compléter l'article de Laurin en mentionnant qu'à part le livre d'Élise Turcotte, la merveilleuse photo qui trône sur le haut de la longue bande rouge (p.56)montre les livres de Thierry Dimanche NOUS SOMMES TOUJOURS À 93 KILOMÈTRES DE QUELQUE PART (relatant son périple déconstructiviste à Ruisseau-à-rebours en Gaspésie: le livre jaune) et de Corinne Larochelle PETITE DRAVE (qui met en scène la région de la Mauricie et plus précisément les villages de Grandes-Piles et St-Roch-de-Mékinac, repères il y a bien des années, de grands draveurs dont le grand-père de l'auteure: livre bleu poudre). Vous trouverez des renseignements au sujet de ces livres en feuilletant les archives du blog à l'été et à l'automne 2003, moment où ces livres furent rédigés.

Dans un troisième temps, je me dois, en éditeur-voyant-à-ces-sous-ordinaire, de vous communiquer toutes les informations qui vous seront nécessaires pour commander ou acheter à la volée ces petits livres. Il vous sera donc possible de vous procurer tous les titres (sauf ceux de Jean-Éric Riopel et de Bertrand Laverdure, qui sont épuisés) aux endroits suivants et selon les méthodes suivantes:

Tous les livres des Petits Villages peuvent être commandés à cette adresse:

Bertrand Laverdure
2200, Marie-Anne est
Montréal (Qc)
H2H 1N1
(514) 597-2335

ou, par carte de crédit
sur le site de la librairie Gallimard
www.gallimardmontreal.com

ou, dans les librairies suivantes:

Librairie Gallimard, 3700, bld Saint-Laurent
Tél: (514) 499-2012

Librairie Zone Libre, 262 Ste-Catherine est, coin Sanguinet
Tél: (514) 844-0756

Librairie Le Fureteur, 25, rue Webster, Saint-Lambert
Tél: (450) 465-5597

Je vous prie de me communiquer tous vos commentaires heureux, grinçants, rigolos, méticuleux ou approximatifs au sujet de votre expérience de lecture Petite Villageoise en me rejoignant personnellement dans ma boîte aux lettres hotmail au voiciunelettre@hotmail.com

Il me fera grand plaisir de vous répondre, vous calmer, vous remercier ou d'improviser une réponse à vos demandes interpersonnelles les plus farfelues !

Bonne lecture et bonne exploration villageoise !

Bertrand Laverdure
Éditeur des Petits Villages



23.5.04

Carl Lacharité et l'article du Devoir 

Salut Bertrand,


Bravo pour le papier dans Le Devoir de ce week-end. Je n’ai pas encore eu l’occasion de te le dire, mais je te félicite sincèrement pour le projet éditorial très original des Petits villages. C’est rafraîchissant et sans prétention. Je sais que le projet des Petits villages est éphémère, mais je serais intéressé à écrire un court recueil qui s’appellerait « Ciels barricadés ». C’est à propos du petit village Saint-Charles-Garnier (un petit village à 45 minutes de Rimouski, dans les terres, tout juste après Les Hauteurs), là où la maison familiale laisse entrer la neige et les mouches tant les planches sont espacées et où une partie de l’église a été barricadée pour couper les frais d’électricité.



Et je partage ton point de vue pour ce qui est de l’uniformisation possible causée par le quarantehuitpagisme. J’ai d’ailleurs fondé Cobalt en 2001 exactement pour publier des textes qui ne correspondent pas à ce format. Le problème, c’est que lorsque les auteurs intègrent cette règle du 48 pages, il y a le risque qu’ils ne se permettent pas d’écrire un texte d’une vingtaine de pages, qui a une existence propre et qui ne peut être assimilé à un recueil plus vaste. S’il n’y a pas de débouchés possibles valables pour ce genre de texte, il se peut que l’auteur ne prendra pas le temps de l’écrire ou le diluera dans un 48 pages bien espacées. Or, un livre de 24 pages est un livre au même titre qu’un livre de 48 pages.

Salutations de Trifluvie, cher ami.


Carl Lacharité

____

Malheureusement, je ne publierai plus de livre consacré à un seul auteur. Mais ce sera avec plaisir que j'accueillerai Carl dans le collectif. J'ai bien hâte de lire un poème sur Saint-Charles-Garnier !

16.5.04

Bouquinville ! 

Émission BOUQUINVILLE

Par l'entremise de la voix chaude et légèrement étouffée de Danielle Laurin, Les Petits Villages ont fait leur apparition à la radio de Radio-Canada, dimanche le 16 mai vers les midi vingt !!

Danielle Laurin a présenté le projet admirablement, nommant tous les titres et s'attardant en particulier sur le livre d'Élise Turcotte.

Je me suis surpris à m'émouvoir comme un enfant. Puisqu'il y a une différence appréciable entre la définition d'un projet éditorial et sa présentation par un tiers. J'écoutais l'émission avec une fébrilité enfantine en tournant en rond dans mon minuscule appartement.

Tout a été clairement expliqué. Le sabordement du projet aussi.

Danielle Laurin a même annoncé Le Petit Village d'André Roy ! Moi qui ne savais pas encore si j'allais vraiment le relancer ! Enfin, j'avais perdu un peu de mon enthousiasme. Je prépare en ce moment un Petit Village collectif pour lequel j'ai déjà réuni quelques signatures: Louise Warren, Kim Doré, José Acquelin, Carle Coppens, Fernand Durepos, Mireille Cliche, Marc Vaillancourt, Louise Desjardins, Martin Thibault, Marie-Hélène Montpetit, Hélène Monette, Linda Bonin, Tania Langlais. Je compte recruter bientôt trois ou quatre autres poètes.

J'enverrai les lettres d'invitations officielles en juin.

La chroniqueuse enthousiaste, dans ons élan sincère, a tout de même donné trop de noms de librairies dépositaires des Petits Villages. Les Petits Villages ne sont disponibles qu'à la librairie Gallimard et à la librairie Zone libre à Montréal. Sur la rive-sud vous les retrouverez chez Le Fureteur, à Saint-Lambert et à Québec, chez Pantoute, rue Saint-Jean. Seule la librairie Gallimard a un site transactionnel.

Je vous reviendrai bientôt...

Bertrand

2.5.04

Courriel de Louise Warren au sujet des Petits Villages 

Cher Bertrand, bonjour,

De mon lac limpide je t'écris pour te dire combien j'étais heureuse de revenir lundi soir dans le fond de ma campagne avec tes trois beaux petits livres. Quelle belle conception esthétique, quels beaux objets. Un porte le numéro 3, l'autre 56, l'autre 91. Un a été lu au bord de l'eau, thé et insectes au rendez-vous, premier livre ouvert en plein soleil, enfin; l'autre dans un restaurant de Montréal, je me suis jetée dessus, quoi ! et le troisième lu au fond de mon lit. Belle semaine pour conclure!

Avant, le mot village me faisait penser à des biscuits, maintenant il sera associé aux livres de ta collection. Fais-nous d'autres belles surprises comme cela!

Merci et longue vie à cette collection !
Louise W.


Je ne pouvais laisser un mot si tendre, si chaleureux, si encourageant aux oubliettes courriélistiques. Il me fallait vous l'offrir, le publier. Malgré tout, je me dois de rappeler à la sympathique auteure de LA PRATIQUE DU BLEU qu'il n'y aura que huit petits villages qui seront produits ( la vie de cette collection sera donc assez courte). Il n'en reste donc que trois à concevoir. Deux auteurs m'ont d'ailleurs relancé. Ils iront petit-villagiser cet été. Le dernier Petit Village sera un collectif que je mettrai sur pied en 2005. Louise Warren sera certainement invitée à y participer !

6.4.04

LANCEMENT DES PETITS VILLAGES 

Vous êtes cordialement invité(e)
au LANCEMENT des nouveaux titres
de la maison de microédition éphémère LES PETITS VILLAGES
le mardi 13 avril, CHEZ BAPTISTE (1045 Mont-Royal Est) à 17h30
le mardi 20 avril, à la librarie LE FURETEUR (25, rue webster, Saint-Lambert) à 18h (450-465-5597)

Seront lancés ce soir-là les livres de:
ÉLISE TURCOTTE (Diligence)
CORINNE LAROCHELLE (Petite drave)
THIERRY DIMANCHE (Nous sommes toujours à 93 kilomètres de quelque part)
Pour plus de renseignements:
Bertrand (450-463-1530)


15.2.04

ISBN 

(Extrait d'un courriel circulaire aux écrivains des Petits Villages)

Donc, mes amours, je vous communique votre numéro ISBN particulier. Celui que votre livre portera jusqu'à sa mort et jusqu'à la votre. L'ISBN, c'est comme un chant doucereux sussurré par des oiseaux moqueurs; l'ISBN, c'est un enfant qui naît sous les blizzards hivernaux; l'ISBN, c'est le tuteur affable qui suivra notre petite oeuvre dans les dédales bureaucratiques des grandes et des plus petites bibliothèques; bref, l'ISBN c'est une bouffée de réconfort pour notre désir refoulé de laisser des traces...Je vous épargne une suite à cette ode langoureuse et libertaire.

PETITE DRAVE, C.Larochelle (je ne sais pas pourquoi, mais ce titre me fait penser à un lutin style OUI-OUI...Je pense aux schtroumpfs aussi et aux Playmobil. À quand des petites figurines de poètes Playmobil !??)
(ISBN: 2-9807842-2-2)

NOUS SOMMES TOUJOURS À 93 KILOMÈTRES
DE QUELQUE PART
(beau titre ! Je suis presque jaloux !), T.Dimanche
(ISBN: 2-9807842-3-0)


DILIGENCE, É.Turcotte (court, joyeusement polysémique, qui vient accompagner CARAVANE...La dame aime se déplacer avec des moyens de transport rustique quoi !)
(ISBN: 2-9807842-4-9)

Bonne journée !

Maxime, tu sais quoi faire avec ces numéros...

ciao

BL

This page is powered by Blogger. Isn't yours?